X

Sorry

English version is currently not available.
image445

Les codes éthiques et les contrats comme moyens d’organisation des échanges entre la communauté scientifique et les communautés autochtones en Polynésie française

Auteur: Thomas Burelli
Date de publication:le 16 juillet à 08:15

Les connaissances traditionnelles en lien avec l’environnement, détenues par les communautés autochtones, constituent un patrimoine immatériel à la convergence de multiples intérêts. Ces savoirs représentent d’abord un patrimoine d’une importance considérable pour les communautés autochtones dans le cadre de l’expression de leur identité et de la préservation de leurs modèles culturels. Ils sont aussi bien souvent indispensables à la survie matérielle des communautés. Ils intéressent également les scientifiques en raison des possibilités de valorisation notamment dans les secteurs cosmétiques et pharmacologiques.

La gestion du pluralisme juridique en matière foncière en Afrique subsaharienne francophone – Le Cas de la Côte d’Ivoire

Auteur: Pamatchin Sylvia-Ghislaine Soro
Date de publication:le 26 juin à 16:00

En nous rendant en Côte d’Ivoire, l’idée était de réfléchir sur la gestion de la matière foncière en Afrique subsaharienne francophone. Comment les intervenants perçoivent-ils la place et le rôle des droits coutumiers dans le processus de codification du droit foncier ? Deux tendances se dégagent. En effet, pour les autorités étatiques, il existe une prise en compte effective des règles coutumières dans la gestion du foncier rural (A). Pour les populations locales en revanche, celles-ci ont le sentiment que les règles coutumières en matière foncière ont été abandonnées pour des règles modernes, qu’elles jugent illégitimes (B).

Mme Eva Ottawa nommée à la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec

Auteur:
Date de publication:le 12 juin à 08:35

Mme Eva Ottawa vient d’être nommée à la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec.

Retour sur la conférence : « Droit et convivialité : élargir le champ des possibles »

Auteur:
Date de publication:le 19 mai à 08:00

La 4e conférence annuelle des étudiant.e.s aux cycles supérieurs en droit de l’Université d’Ottawa s’est déroulé à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa les 7 et 8 mai 2015 sous le thème « Droit et convivialité : élargir le champ des possibles ». Des conférenciers de partout au Canada ont présenté leurs travaux de recherche traitant d’alternatives aux théories et aux pratiques productrices d’exclusions sociales. Portant sur des questions aussi variées que la démocratie municipale, le droit des réfugiés, la justice transitionnelle, les peuples autochtones, la propriété intellectuelle et la santé mentale, les présentations ont permis d’explorer le rôle du droit dans les processus d’exclusion et d’inclusion sociales.

Concours : Bourse de valorisation de la recherche

Auteur:
Date de publication:le 07 mai à 13:00

La Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones est fière d’annoncer son concours pour l’obtention de la bourse de valorisation de la recherche dans le cadre du projet État et cultures juridiques : un droit en quête de légitimité.

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16 
Developpement web  MG2 MediaConnexion
Tous droits réservés à CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA SUR LA DIVERSITÉ JURIDIQUE ET LES PEUPLES AUTOCHTONES - 2014
Message
Ok