X

Sorry

English version is currently not available.
image445
Retour aux nouvelles

Hadley Friedland reçoit le Prix Talent de 2013 du CRSH

Date de publication:le 30 juin à 12:00
Auteur: Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones

Hadley Friedland, candidate au doctorat travaillant sur le projet État et Cultures juridiques autochtones, a reçu le Prix Talent 2013 du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour sa réalisation exceptionnelle et un potentiel évident en tant que chef de file au sein ou à l’extérieur du milieu universitaire. Le Prix Talent est décerné à des personnes qui détiennent une bourse de doctorat ou une bourse postdoctorale du CRSH et qui maintiennent un excellent niveau de réussite universitaire.

La recherche de Mme Friedland se concentre sur l'identification et l'application des principes juridiques autochtones à la question de la violence conjugale dans les communautés autochtones. Sur la base de sa thèse de maîtrise sur les principes juridiques Wetiko (droit Cri), l'objectif de Mme Friedland est de développer une méthode afin d'articuler le droit autochtone et de développer des façons d'apprendre et d'enseigner ces méthodes. Elle souhaite également approfondir ses recherches dans plusieurs autres domaines de droit et examiner la possibilité de créer un tribunal cri. 

« Mon but ultime est de mettre les traditions juridiques autochtones sur le même pied d'égalité que les autres traditions juridiques au Canada afin d'avoir une conversation plus symétrique entre deux systèmes de gouvernance complexes », a déclaré Mme Friedland.

En déplaçant les questions de droit autochtone portant sur des valeurs à des questions portant sur des principes juridiques, et en identifiant et en analysant les principes juridiques dans les contes traditionnels autochtones, Mme Friedland a fait preuve d'excellence et d'innovation en tant que juriste. Quand elle a reçu son prix, au Forum mondial des sciences sociales à Montréal en octobre dernier, elle a partagé que les sciences sociales étaient essentielles pour aller de l'avant « dans le sens où nous apportons toute notre imagination et la pleine capacité de notre société à assumer les questions difficiles dont nous faisons face aujourd’hui ».

Nous félicitons Mme Friedland et lui souhaitons une bonne continuation dans ses recherches!

 

(Photos courtoisie de l'Université de l'Alberta / Hadley Friedland)

 

Conseil des jeunes Aseniwuche Winewak

Developpement web  MG2 MediaConnexion
Tous droits réservés à CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA SUR LA DIVERSITÉ JURIDIQUE ET LES PEUPLES AUTOCHTONES - 2014
Message
Ok