X

Sorry

English version is currently not available.
image445
Retour aux nouvelles

Retour sur l'atelier méthodologique des 14 et 15 décembre

Date de publication:le 20 décembre à 15:00
Auteur: Sébastien Grammond

Les 14 et 15 décembre derniers s’est tenue une rencontre de travail portant sur la méthodologie développée par le Indigenous Law Resesarch Unit de l’Université de Victoria. La professeure Val Napoleon et la doctorante Hadley Friedland ont animé la rencontre et ont ainsi permis aux chercheurs, aux étudiants et aux représentants des partenaires de se familiariser avec cette méthodologie.

Fondée sur la méthode inductive de la common law, cette méthodologie vise à dégager le droit d’une société autochtone à partir d’un certain nombre d’histoires faisant partie du patrimoine narratif de cette société et qui traitent d’une problématique spécifique. Ces histoires sont conçues comme des réponses à des problèmes humains spécifiques. Il s’agit donc de déterminer la nature de ce problème, la personne qui apporte une solution au problème ainsi que les règles, les principes ou les autres concepts juridiques permettant de justifier la solution. Pour assurer la compatibilité des règles de droit dégagées avec les besoins et les valeurs actuelles de la société autochtone, la méthode repose sur une discussion de ces cas en petits groupes composés de membres de la société en question, afin que la délibération collective permette de comprendre quelles sont les leçons juridiques que l’on peut tirer de ces histoires.

Dans le cadre de cette rencontre de travail, les participants ont d’abord travaillé à partir d’un ensemble d’histoires cries relatives au partage des ressources, et ensuite à partir de plusieurs histoires innues reliées au thème de la protection des enfants. Dans les deux cas, on a employé un mélange d’histoires traditionnelles et de récits d’expérience contemporains.

Cette rencontre de travail a été un grand succès. Elle a permis aux chercheurs et aux étudiants du groupe régional canadien, ainsi qu’à des représentants des Premières nations du Québec et de l’Ontario de se familiariser avec cette méthode et d’évaluer la possibilité de l’appliquer à leurs travaux dans le cadre du projet Legitimus.

Lors de la Seconde réunion d'équipe en octobre dernier, l'équipe de Legitimus.ca a pu s'entretenir avec la doctorante Hadley Friedland. Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous (en anglais seulement) pour mieux comprendre la méthodologie développée par le Indigenous Law Resesarch Unit

 

Developpement web  MG2 MediaConnexion
Tous droits réservés à CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA SUR LA DIVERSITÉ JURIDIQUE ET LES PEUPLES AUTOCHTONES - 2014
Message
Ok